forum test.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (albus) like a cauldron on fire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Admin
Messages : 111
Date d'inscription : 13/08/2016


MessageSujet: (albus) like a cauldron on fire   Mar 10 Jan - 20:06

― albus perceval dumbledore ―

prénom: albus, prénom prophétique gallois, signifiant blanc en latin, et aube en italien. hérité de son défunt père, perceval fait référence au compagnon d'arthur, dans la quête du saint graal.
nom: dumbledore, les braves, les miséricordieux. si l'illustre famille britannique a été entâchée par la condamnation de perceval dumbledore à azkaban, après le scandaleux assassinat de trois moldus, albus a su redorer le nom par ses prouesses.
date et lieu de naissance: c'est le sang mêlé de sa mère qui l'accueillit au milieu de l'été mille huit cent quatre-vingt-dix, dans un petit village du pays de galles. à dix ans, il déménage avec sa famille à godric's hollow pour garder ariana, la cadette de la famille, en sûreté après le terrible accident qui valut la vie de leurs voisins moldus. albus est aujourd'hui âgé de trente-neuf ans, et réside à saint petersbourg, en russie.
nature du sang: brumeux, souillé depuis si longtemps qu'on est incapable de désigner un coupable.
emploi: officiellement ambassadeur anglais, pour le département de la coopération magique internationale, en russie. il fait aussi office d’espion du ministère, dit pour le moment allié du régime de raspoutine.  
baguette: souple, l'objet mesure trente-deux centimètres, et renferme en son coeur un ventricule de dragon, élément rare et révélateur. ollivander l'a taillée dans le tremble, un bois au grain très fin, hautement estimé par les fabricants de baguettes pour son élégant aspect d’ivoire.
miroir de risèd: albus ne supporte pas la vue des miroirs, et plus encore celle du miroir de risèd. il y voit chaque fois ce qu'il ne peut posséder: le reflet de sa soeur et de ses parents sains et saufs. sa personne couronnée de gloire ne suffirait pas à pallier au chagrin qui l'envahit face à sa famille.
patronus: le spectre prend la forme d’un phoenix argenté. il en a fait usage à plusieurs reprises.
épouvantard: lui-même, dévoré par ses passions.
ancienne maison: albus a fait partie des rouges et or, demeure des lions à poudlard, où il finit brillamment ses études.
animal de compagnie: dumbledore a toujours aimé les bêtes rares. il a hérité de fumsec, le phoenix de son père, lorsque ce dernier a été envoyé à azkaban.
caractère: albus est un humaniste, à la sensibilité émotionnelle particulière. il lit dans le regard des autres avec une aisance insolente, et son naturel calme et tolérant a quelque chose de réconfortant. il est lui-même un confident pour beaucoup. auprès de lui, il ne faut pas se fier aux apparences, car il demeure un être calculateur et intéressé. observateur, consciencieux et à l’écoute, ses mots sont toujours choisis avec soin. son regard pétillant et pénétrant donne l'impression à ses vis-à-vis d'être passés au rayons x. ambitieux, fier, espiègle et farfelu, il semble au premier abord presque enfantin. loyal et paternel, curieux, talentueux et appliqué, il a rapidement dépassé les exploits de son père, notamment à poudlard. à la fois fasciné et terrifié par l'univers dans lequel il s'inscrit, la soif du savoir régit son existence. il est de ces sorciers pluridisciplinaires, qui considère la maîtrise de la magie sous toutes ses formes comme le but ultime de leur vie, et ne s'attarde pas à la spécialisation dans un domaine seulement, récoltant les honneurs de fruits d'une recherche diverse et variée. à la fois flamboyant et excentrique, il est aussi profondément optimiste et rêveur. imbu de lui-même et courageux, il a développé une confiance aveugle pour le monde qui lui joue souvent bien des tours. enfin, anéanti par la perte de sa sœur, et persuadé que la soif du pouvoir a eu un effet néfaste sur lui, il fait pénitence en consacrant sa vie au combat contre les mages noirs. celui qui souhaitait autrefois protéger le monde magique de la médiocrité s'efforce à présent de tenir tête au despotisme. s'il ne l'avoue qu'à peu, il a rejoint la russie dans l'espoir de ramener son ancien amant, gellert grindelwald, à la raison, et renverser raspoutine.
faits divers: amateur de earl grey, de confiture à la framboise, de sorbet au citron et de dragées surprises, il est évident qu'il rafolle des sucreries. albus se passionne aussi pour la musique de chambre, notamment chopin, et collectionne les magazines de tricot, en particulier depuis qu'il s'est retrouvé tuteur de son frère et sa soeur. il est obsédé par la connaissance, et surtout l'accroissement de ses pouvoirs et de l'importance des sorciers dans le monde. il ne dédaigne pas les objets moldus, mais ignore comment en faire usage.

chronologie: 737 mots.

1890 naissance d'albus, fils de perceval et kendra dumbledore.
1894 naissance d'alberforth dumbledore, frère d'albus.
1896 naissance d'ariana dumbledore, soeur des deux frères. elle se rapprochera rapidement d'aberforth, albus ne s'intéressant qu'à ses études et aux nombreux prix qu'il recevra.
1901 albus entre à poudlard. il devient rapidement le meilleur élève de sa promotion, égalant les prouesses de son propre père.
1900 les moldus du voisinage ont des soupçons sur la nature réelle des dumbledore. ariana assiste à une dispute entre kendra et perceval sur l'usage de sa magie dans le village moldu, et la menace que leurs voisins représentent. refusant de faire face à la persécution en pratiquant la sorcellerie, elle refoule ses pouvoirs, laissant peu à peu place à un obscurio. à l'instar d'un astre mourant, la force sombre dévore la magie d'ariana de l'intérieur, et menace de faire vaciller son hôte, incapable de la contenir.
1903 ariana est malade, instable. elle ne veut pas de sa magie, et cette dernière enfermée en elle la rend folle, dangereuse. une condition qui exècre perceval et albus, tandis que kendra et alberforth se montrent plus cléments envers elle, qui est la plupart du temps douce et craintive. un après-midi, alors qu'elle tente de raviver sa magie, la jeune fille fait usage de sa baguette dans leur jardin. elle se fait sévèrement attaquer par trois moldus armés de torches enflammées. perceval, dans un accès de peur, met fin à leurs vies du bout de sa baguette, et est envoyé à azkaban.
1907 fin de poudlard, albus commence un tour du monde et se rend en égypte, dans l'espoir d'y étudier les hiéracosphinxes et les babaïs. ariana fait l'objet d'une crise en l'absence d'abelforth, et kendra est accidentellement assassinée par la force criante de l'obscurio. albus se retrouve aîné de la famille et est, de retour à godric's hollow, chargé de subvenir aux besoins de son frère et de sa sœur, qu'il considère comme une sorcière incapable. il travaille comme secrétaire de son parrain, un membre du département du contrôle et de régulation des créatures magiques, au ministère. abelforth veut rester près d'ariana à plein temps et abandonner ses études, mais albus l'oblige à poursuivre sa scolarité.
1908 solitaire, albus rencontre gellert grindelwald à godric's hollow, jeune prodigue nordique en visite à sa tante, dont il tombe éperdument amoureux. il partage avec gellert une ambition commune pour l'avenir du monde magique. ils se disent à l'aube d'une révolution, et albus considère son devoir de frère aîné comme une charge qui l'empêche de continuer sur la voie du succès. lorsqu'ils ne sont pas ensemble, ils s'échangent de nombreuses lettres, tenant à partager leurs idées à toute heure, y compris la nuit. ensemble, albus et gellert élaborent les plans d'un nouvel ordre de la sorcellerie, envisageant de mettre fin à l'accord international sur le secret de la magie, et de classer et contrôler les moldus pour le bien commun. ils souhaitent aussi retrouver les reliques de la mort et, comme dans le célèbre conte de beedle le barde, devenir les nouveaux maîtres de la mort.
1909 une dispute éclate entre gellert et alberforth, qui juge que ce premier est une mauvaise influence sur albus, dont les priorités familiales passent au second plan. albus tente de les séparer, et finit par prendre part au duel. ariana s'interpose entre les trois sorciers, et qui finit touchée par un sort lancé un d'eux. elle pousse un dernier soupir dans ses bras, tandis que gellert prend fuite. abelforth tient son frère pour responsable et le frappe lors des funérailles, lui cassant le nez.
1910 alors que le moral d'albus est au plus bas, on lui révèle la prophétie concernant l'élu (connu plus tard sous le nom de h. potter), et son rôle de guide auprès de ce dernier. albus décide de poursuivre sa quête effrénée du savoir et du pouvoir, qu'il souhaite arracher des mains des mages noirs.
1914 albus passe quatre ans en inde, prétextant étudier des créatures magiques. il devient célèbre en brisant la malédiction mortifère de la ville sorcière de jaipur.
il fait, au cours d'un repas avec le ministre, connaissance avec nicolas flamel, avec lequel il aura une affaire et qui restera un de ses amis les plus chers. il rejoint le département de la coopération magique internationale, en qualité de briseur de sort.
1916 albus part en arménie et en iran où il aide les sorciers perses à cohabiter avec l'al, esprit démoniaque du caucase qui s'attaque aux nouveaux-nés. il resserre les liens du royaume-unis avec les perses, et rencontre le jeune newt scamander et ses parents au cours de son voyage, tandis qu'il s'essaye aux dressage de dragons d'azhdaha, lézards ailés dont le mage mohammad b. mahmoud parle dans ses ouvrages.
1929 révolution russe, il y est envoyé en qualité d'ambassadeur anglais à st petersbourg. il cherche à raisonner gellert, qui s'est allié à raspoutine dans sa recherche du pouvoir. albus rencontre lev, un alchimiste russe de talent, dont il s'éprend sans toutefois dévoiler sa sexualité au grand jour.

_________________


give them blood. give them all that they can drink, it will never be enough. grab a glass, there's going to be a flood.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://exlibris.frenchboard.com
avatar
Admin
Messages : 111
Date d'inscription : 13/08/2016


MessageSujet: Re: (albus) like a cauldron on fire   Mer 11 Jan - 19:36

Partie 1

"Le schizophrène construit des châteaux dans les nuages. Le psychotique y vit. Le psychanalyste touche les loyers."
― Jerome Laurence

17 octobre 1909, 11h54. Sainte Mangouste.
Dossier # 1,203
Nom du patient Albus Perceval Wulfric Brian Dumbledore
Âge du patient 19 ans

Faits notables Père condamné à Azkaban pour l'assassinat de 3 moldus. Traumatismes récents dû à la mort violente de sa mère (il y a 6 ans, 4 mois, 1 jour), et de sa soeur (il y a 3 jours). Accès de colère prononcés et mégalomanie selon le rapport de son frère cadet, dossier # 1,202.

La psychomage poursuit ses notes lorsque la voix d'Albus retentit dans la pièce, et provoque en elle un soubresaut. "Rendez-moi ma baguette." Levant les yeux vers lui, la sorcière le toise derrière ses petites lunettes rondes, analysant silencieusement ses moindres gestes. Elle remarque le sang séché qui parsème son arc-de-cupidon, et le pansement qui couvre grossièrement son nez. "Il faut d'abord que l'on discute, Albus. Je vous rendrai votre baguette quand je vous jugerai prêt." dit-elle calmement. Ses iris argentées fixent la femme avec une attention presque insolente, mais il ne répond pas. C'est à se demander qui examine l'autre. Le silence s'installe dans la pièce, que la voix suave du médecin finit par briser. Elle prend une profonde inspiration et poursuit : "Votre soeur était sous votre tutelle, n'est-ce pas ? Qu'est-il arrivé à Ariana ?" La question est franche, directe, et ne manque pas d'évoquer chez Albus un profond désarroi. Il baisse le regard et reste interdit. La psychomage griffonne et s'arrête subitement. On peut lire dans ses yeux la peine qui l'afflige, et surtout la confusion qui le hante, encore en ce jour. Il joue machinalement avec les boucles brunes de ses cheveux et songe aux évènements. "Albus ?" C'est à son tour de sursauter. Il avale sa salive et grommelle : "T-tout est arrivé t-très vite, je..." Ses yeux s’embuent de larmes et ses joues s’empourprent. Il pince sa lèvre inférieure, signe de sa nervosité. “Vous vous êtes battu en duel avec votre frère, n’est-ce pas ?" Une pause. "Et il y avait quelqu'un d'autre ?” "Gellert..." murmure-t-il aussitôt. "Gellert Grindelwald, renvoyé de l'école de magie Durmstrang pour pratique intempestive de la magie noire. Que faisiez-vous avez lui ?" Le ton est accusateur, et évoque chez Albus un rictus parmi les larmes. L'envie de répondre par des mots crus lui brûle les lèvres, mais il se retient. Il songe aux relations sexuelle qu'ils ont eu durant ces trois dernières, ainsi qu'aux grands projets de son amant. Dévoré d'ambition, Albus s'est laissé influencer par le bulgare jusqu'à ce qu'il ne reste rien de sa famille, ou presque. Il se déteste de tant désirer celui qui a tout détruit sur son chemin. "Il était à la recherche d'un obscurio, Albus." Son coeur manque un battement. "Je vous demande pardon ?" "Gellert. Il était à la recherche de ce que renfermait Ariana. C'est pour ça qu'Alberforth lui a tenu tête." Les mains d'Albus sont prises d'une secousse incontrôlable. Il serre les poings pour couper court au mouvement, mais ne parvient pas à l'arrêter. Les vibrations se font de plus en plus intenses, et accompagnent soudainement le bouquet de camélias, qui s'enflamme près d'eux.

Partie 2

Un éclair transperce les cieux russes, suivi d’un vacarme à faire s'envoler les corbeaux. Lentement, une silhouette se forme à l’horizon, à peine perceptible en cette nuit sans étoile. Il s’agit d’un homme d’environ un mètre quatre-vingt. On le reconnaît à sa robe de sorcier flamboyante, dénichée au cours d'un de ses voyages en Inde, et à sa barbe négligée. Comme à leur habitude, les boucles noires qui encadrent son visage sont en bataille ; le voyage a été long. Albus Dumbledore tient sa baguette d’une main, et retient de l’autre la cage rouillée de son phénix. Il balaye le quartier du regard et presse le pas. À mesure qu’il approche de sa destination, tout un tas de questions tourbillonnent dans son esprit. Il ferme les yeux et espère un instant les rouvrir sur un visage familier. Celui d’un ami perdu il y a longtemps. Le mirage s'estompe peu à peu de ses pensées, tandis qu’il retrouve le paysage dont lui a maintes fois parlé ce dernier. Ses rues étroites sont éclairées par la lueur faible d'un lampadaire. Il s’éloigne de la route principale pour brandir sa baguette, espérant que le sortilège Lumos maxima l’aide à y voir plus clair. L'objet en soi a bien vécu : le bois est irrégulier, presque fissuré. Il y a longtemps qu’Albus cherche à s’en débarrasser, et rêve d’en posséder une bien plus puissante. Une quête avortée au moment du décès de sa soeur.

Il sait qu’il ne peut se présenter à la porte de Gellert. Le sentiment d’avoir été rejeté du jardin d’Eden qui lui étreint le coeur. C’est en qualité d’ambassadeur anglais, que Dumbledore se déplace au Douma de Saint Petersbourg. Arrivé sur le parvis de la bâtisse, Albus pose l’oiseau au sol, avant de frapper à la porte en trois coups distincts. Il semble que cette dernière ait été conçue il y a un millénaire, tout comme le reste du pays. Le silence envahit son âme, attente insoutenable pour le gallois, qui songe déjà à rebrousser chemin. Un grincement de porte plus tard, une lumière aveuglante jaillit. Une vieille amie le tire de ses pensées. "Je savais que tu reviendrais un jour, de gré ou de force." Soudainement, l’émotion envahit Albus, qui se sent à toujours comme un enfant face à celle qui l’a vu grandir. Tout comme le reste de sa famille, elle est imperméable au temps. Une aubaine très certainement nommée Nicolas Flamel. Dumbledore lui tend les bras, partageant avec elle une étreinte attendue depuis près de dix ans.

_________________


give them blood. give them all that they can drink, it will never be enough. grab a glass, there's going to be a flood.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://exlibris.frenchboard.com
avatar
Admin
Messages : 111
Date d'inscription : 13/08/2016


MessageSujet: Re: (albus) like a cauldron on fire   Lun 16 Jan - 21:45

http://alex-libris.tumblr.com/post/150883022851
http://alex-libris.tumblr.com/post/153555046046/natdocx-our-lives-are-not-our-own-from
http://alex-libris.tumblr.com/post/148759479261/thatpsychoticuniverse-cloud-atlas-2012
http://alex-libris.tumblr.com/tagged/cloud+atlas/page/2
http://alex-libris.tumblr.com/post/150366167876/ancienttext-my-life-extends-far-beyond-the

_________________


give them blood. give them all that they can drink, it will never be enough. grab a glass, there's going to be a flood.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://exlibris.frenchboard.com
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (albus) like a cauldron on fire   

Revenir en haut Aller en bas
 

(albus) like a cauldron on fire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Résolu] Prise IEEE Fire Wire
» [Présentation] de King Fire
» Fire Team
» Un kit Fire Emblem
» SVP vos avis sur threatfire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ex libris :: Introduction-